Rechercher

Comment fonctionne un brumisateur ?

En été, l’utilisation du brumisateur est de plus en plus prisée par les collectivités comme les entreprises privées ou encore les particuliers. Économique et plus écologique que certaines autres options, cette solution va permettre de rafraichir et de réhumidifier l’air pour profiter d’un environnement d’autant plus agréable en été. Alors quel est le fonctionnement du brumisateur ? Quels sont les différents dispositifs qui peuvent être utilisés ? Dans quel cas peut-on opter pour l’utilisation d’un brumisateur ? Réponses !



Brumisateur ventilateur mobile professionnel
brumisateur mobile

Un brumisateur, c’est quoi ?


Un brumisateur est un dispositif qui permet de projeter de fines gouttelettes d’eau. La projection de ces gouttelettes va permettre de rafraichir l’air, de l’humidifier, de désinfecter une surface ou de faire de l’abattage de poussière. Il s’agit donc d’un dispositif qui sera le plus souvent utilisé quand l’air sera trop chaud et trop sec. On distingue également plusieurs types de brumisateurs qui sont les modèles basse pression et les modèles haute pression.

Le modèle basse pression va permettre la projection de petites gouttes, mais ces dernières peuvent avoir tendance à mouiller les surfaces ce qui peut représenter un inconvénient dans certains cas de figure. Le modèle haute pression va permettre de projeter des gouttelettes encore plus fines puisque le dispositif permet justement le passage de l’eau dans un système haute pression. La finesse des gouttes permet de rafraichir et de réhumidifier l’air suffisamment tout en permettant un séchage rapide des surfaces.

Le brumisateur peut prendre différentes formes selon les besoins. Il peut par exemple être utilisé sous forme de « douche » afin de pouvoir être proposé dans des lieux qui ne disposent pas de supports pour accrocher un dispositif en hauteur. On peut aussi le trouver sous forme de rampe que l’on pourra donc accrocher pour une meilleure diffusion dans l’espace. Le brumisateur peut aussi être couplé à un ventilateur rotatif qui va ainsi pouvoir projeter les gouttelettes de façon beaucoup plus efficace dans l’espace. Il conviendra donc de choisir la solution qui répondra le mieux à ses besoins.


Dans quel contexte peut-on utiliser un brumisateur ?


Le brumisateur a pour objectif de rafraichir et de réhumidifier l’air, il peut donc être installé dans toutes sortes de lieux où l’air est notamment trop chaud et/ou trop sec. Les espaces publics pourront donc bénéficier de la présence de brumisateur. On en trouve déjà dans les parcs, sur les places, les aires d’autoroute, les gares, les aéroports, les terrasses de cafés et de restaurants, les parcs d’attractions et bien d’autres lieux encore. Dans ces cas de figure, ils vont permettre de lutter contre les fortes chaleurs estivales et ainsi permettre aux usagers de profiter des lieux avec plus d’aisance ou encore de se rafraîchir si besoin. Il s’agit de dispositifs très appréciables et notamment pour les personnes âgées et les enfants qui souffrent d’autant plus de la chaleur durant les périodes de canicule.

Le brumisateur peut aussi être utilisé pour prendre soin des plantes dans les jardins et les serres afin d’apporter aux plantes qui en auront besoin un niveau d’humidité adapté et ainsi opter pour un arrosage diffus sur certaines périodes.

Qui plus est, les brumisateurs peuvent aussi être utilisés par les entreprises afin de mieux maitriser un environnement et ainsi éviter les accidents comme les incendies par exemple. On trouve ce type de dispositif sur des chantiers de démolition, dans l’industrie textile, du bois, du papier, sur les chantiers de désamiantage, les ateliers de fabrication ou encore les zones ATEX (ATmosphère Explosible).

Le brumisateur est donc un dispositif simple, mais qui va permettre de répondre aux attentes aussi bien des particuliers qui souhaitent se rafraichir que des entreprises qui souhaitent limiter les risques.